Appel de communications : Interpréter la Bible en contextes africains et afro-descendants

La Chaire de leadership en enseignement (CLE) Marcelle-Mallet en exégèse biblique; en collaboration avec la Communauté de recherches sur les enjeux africains et théologies (CREAT) de l’Université Laval à Québec et le Groupe de théologies africaines et afro-descendantes (GTAS) de l’Université de Montréal, invitent exégètes, théologiens.nes et étudiants.es à une journée d’études sur l’interprétation de la Bible en contextes africains et afrodescendants. Cette journée d'étude se déroulera le mercredi 26 avril 2023 de 8h30 à 15h30 (heure du Québec) sur Zoom.

Les textes bibliques sont porteurs d’un évangile de salut pour tous les humains (Jn 3,16). Ce salut prend-il en considération les écarts qui se dessinent dans la particularité de chaque contexte? L’Afrique en tant que continent possède une histoire et des traditions qui lui sont propres. L’importation d’un évangile amené et implanté en sol africain par les occidentaux ne reflète pas toujours les défis et les enjeux de ce territoire. La colonisation, la libération, l’esclavage, le racisme, la condition féminine, la gestion des richesses qui forment la trame de la réalité africaine trouvent-ils un écho dans les textes bibliques? L’articulation entre textes bibliques et contexte africain peut déboucher sur une compréhension pour ces textes qui sans déformer le message, intègre davantage les valeurs fondamentales de ce continent.

S’inspirant de l’ouvrage collectif, Other Ways of Reading: African Women and the Bible, dirigé par Mussa Dube, les théologiennes africaines explorent des concepts qui relèvent des contextes africains et afrodescendants pour se saisir du texte biblique autrement que selon les approches classiques canoniques et occidentales[1]. Les intervenants.es sont invités.es de se servir des approches décoloniales, féministes et environnementalistes pour faire émerger des approches pouvant servir à une interprétation du texte biblique plus adaptée à un public non occidental. Il s’agit de puiser dans l’héritage socioculturel et académique du savoir africain pour proposer des angles innovants dans l’interprétation et la compréhension du texte biblique.

Veuillez soumettre vos propositions jusqu’au 5 décembre 2022 à: alexandre.kabera.1@ulaval.ca. Votre proposition doit inclure les informations suivantes : votre nom, le nom de votre institution et ne doit pas dépasser 300 mots. Le temps alloué à chaque communication est de 20 minutes et 10 minutes pour les questions. 

 

[1] Musa W. Dube, (dir.), Other Ways of Reading: African Women and the Bible, Atlanta, Society of Biblical Literature: Geneva, wee Publications, 2001.

Afrique
Publié le